L'hypnose

De la Mésopotamie il y a 6000 ans à l'Hindouisme qui propose des exercices d'intériorisation proches de l'autohypnose (yoga, méditation); de l'Egypte de Ramsès II, jusqu'à nos jours:

Depuis toujours, les êtres humains ont utilisés les états modifiés de conscience pour guérir ou résoudre leurs problèmes.

L'hypnose n'a rien à voir avec le sommeil, ni même avec l'éveil ordinaire. La personne en état de conscience modifié reste tout à fait consciente d'un bout à l'autre de la séance d'hypnose thérapeutique.

Cet état de conscience modifié est un état naturel que l'hypnothérapeute reconnait et amplifie.

L'hypnose n'a rien de magique.
C'est un processus où l'on apprend à laisser consciemment le conscient et l'inconscient communiquer. Le travail se fait alors à un autre niveau que le mental.

Nous avons en nous toutes les compétences utiles pour solutionner les problèmes et surmonter nos difficultés.

Il suffit d'un geste.
Il suffit de s'assoir, de rêver consciemment et de laisser l'inconscient mettre en place tout ce qui est utile à la réalisation de nos rêves.

Nous avons tous les ressources nécessaires pour vivre aussi heureux que nous le rêvons. Si nous ne savions pas ce qu'est le vrai bonheur pour nous, être malheureux serait impossible.